Des coûts par candidatures revus à la baisse en 2020 pour de nombreux métiers

Retrouvez la dernière édition de notre étude des performances des offres d’emploi sur Indeed !

En 2020, nous avons publié pour la première fois l’Indeed Performance Report, une large étude des indicateurs que sont le coût par clic, le taux de candidature et le coût par candidature, dans toute la France et pour tous les métiers (hors intérim et cabinets de recrutement). Nous vous présentons aujourd’hui sa mise à jour avec les données de l’ensemble de l’année 2020, année inédite pour le marché de l’emploi lourdement impacté par la crise sanitaire et économique. Par rapport à l’année précédente, les visiteurs sur Indeed ont davantage postulé. Cette hausse du taux de candidature moyen est à la fois le reflet d’une amélioration du moteur de recherche mais aussi d’une tension plus forte sur le marché dûe à la conjoncture économique de 2020. Sans surprise, avec une meilleure conversion des visiteurs en candidats, les employeurs voient leurs coûts par candidature baisser. Une tendance que nous observons pour l’année 2020 sur de nombreux secteurs d’activité, à l’exception de quelques métiers spécifiquement recherchés en temps de pandémie.

Détaillons désormais ces principales tendances sur les indicateurs-clés afin de vous aider à identifier les optimisations que vous pouvez faire pour mieux atteindre les candidats et finalement améliorer le retour sur investissement de vos campagnes.

 

Le coût par clic évolue différemment selon les métiers

Sur l’année 2020, le coût par clic moyen varie selon les métiers entre 0,15 € et 0,82 € contre une fourchette allant de 0,35 € à 0,64 € l’année précédente. L’écart s’est donc élargi, ce qui reflète la tension exercée sur certaines catégories de métiers en pleine crise sanitaire. Les catégories ayant subi la plus forte hausse sont la Pharmacie (+ 57 %), la Santé (+ 49 %), l’Agriculture (+ 29 %) et la Construction et Maintenance (+ 28 %).

Sur le bassin d’emploi de l’Ile-de-France, le coût par clic moyen affiche une évolution mineure à la baisse (0,33 € en 2020 contre 0,34 € en 2019) alors qu’il a légèrement augmenté dans les régions déjà en forte tension : 0,46 € en Bourgogne-Franche-Comté (+ 3 cts) et 0,44 € dans le Grand Est (+ 2 cts).

Un taux de candidature globalement en hausse

Lorsque l’on compare les catégories de métiers entre elles, la pénurie ou l’abondance de profils qualifiés est le premier facteur explicatif du taux de candidature, c’est-à-dire la conversion de visiteurs en candidats. Les secteurs les plus pénuriques affichent les taux de candidatures les plus bas, tandis qu’à l’inverse les métiers disposant d’un vivier important de candidats ont les taux les plus élevés.

Conséquence possible de la crise sanitaire qui a généré un plus fort déséquilibre entre le nombre de personnes en recherche d’emploi et les offres disponibles, nous observons une propension plus importante des visiteurs sur Indeed à postuler par rapport à l’année précédente. L’amélioration de l’efficacité du moteur de recherche Indeed proposant des offres de plus en plus pertinentes est également un levier de meilleure conversion des visiteurs en candidats. Ainsi, les taux de candidature moyens ont augmenté dans toutes les régions et dans la majorité des catégories de métiers, pour passer de 6,52 % en 2019 à 7,42 % en 2020. On note les plus fortes augmentations du taux de candidature moyen dans les catégories Transport (+3,25 pts), Vente au détail (+2,53 pts) et Tourisme & restauration (+2,06 pts) par rapport à l’année 2019.

Au final, le coût par candidature a eu tendance à baisser en 2020

En fonction du coût par clic et du taux de conversion, il découle naturellement un coût par candidature qui reflète donc le montant nécessaire pour recruter une personne.

Les coûts par candidature ont baissé en 2020 pour la plupart des métiers, à l’exception notable des secteurs de la Santé et de la Pharmacie qui se retrouvent désormais dans le top 3 des catégories ayant les coûts par candidatures les plus élevés.

Pour les autres catégories de métiers, la hausse du taux de conversion a mécaniquement fait tomber le coût par candidature, en particulier pour les catégories Sécurité (-49 %), Production (-31 %), Génie (-19 %) et NTIC (-19 %).

Pour en savoir plus, consulter le rapport complet sur ce lien.