Cultiver son intelligence émotionnelle

En ces temps troublés, avec la pandémie que nous vivons, le contexte de crise économique, sociale et climatique, l’intelligence émotionnelle est devenue un enjeu majeur, affirme Marc Brackett, fondateur et directeur du Yale Center for Emotional Intelligence et auteur de l’ouvrage « Permission to Feel ».  Pour exemple, sa dernière conférence internationale en ligne sur l’intelligence émotionnelle au travail a attiré plus de 4 000 participants, dont des dirigeants de grandes entreprises. En tant que formateur et consultant en intelligence émotionnelle, Marc Brackett explique qu’il n’a jamais eu autant de sollicitations, aux Etats-Unis comme dans de nombreux autres pays.

« Dans votre vie de tous les jours, votre intelligence émotionnelle est mise à rude épreuve », poursuit-il. Pourtant de nombreuses personnes sont incapables de parler de leurs sentiments, particulièrement au travail, parce qu’elles pensent que les émotions n’y ont pas leur place. Mais on ne peut pas vivre de la sorte. »

Aujourd’hui, l’anxiété est omniprésente. Indeed a mené une étude en novembre 2020, en partenariat avec Harris Interactive, auprès de 1 063 personnes en France pour comprendre leur vécu de la crise et sonder leur moral. Le constat est clair : le stress, l’anxiété, la peur et l’inquiétude sont les 4 mots les plus cités spontanément. 

Dans les entreprises, les professionnels des ressources humaines et du recrutement peuvent éprouver plus de stress que d’habitude, ou une plus grande solitude. Ces deux sentiments semblent s’alimenter mutuellement. Le télétravail nous amène à nous isoler, ce qui peut exacerber notre niveau de stress. L’augmentation du niveau de stress au travail est souvent compensée par des échanges interpersonnels agréables, comme des conversations fortuites avant une réunion, lors d’une pause café ou autour d’un verre entre collègues. Aujourd’hui, ces occasions sont limitées à cause du télétravail et de la distanciation physique. En parallèle, comme les communications s’effectuent de plus en plus par visioconférence, email ou messagerie, nous ne percevons pas toujours pleinement l’empathie des autres et le sentiment de solitude peut s’intensifier.

Si l’intelligence émotionnelle intéresse de plus en plus, elle n’en reste pas moins obscure quant à son application pratique au travail. Pour Indeed, il est important, surtout aujourd’hui, que les DRH, les recruteurs et les managers d’équipe apprennent à se servir de l’intelligence émotionnelle comme d’une compétence professionnelle. L’objectif de ce guide est de vous donner des clés pour comprendre l’intelligence émotionnelle et le fonctionnement de nos émotions d’un point de vue scientifique. Nous nous sommes également entretenus avec des experts pour vous aider à mettre en pratique les 9 étapes que nous vous proposons.