Le point sur les offres d’emploi dans le contexte de pandémie

Dans cet article, Alexandre Judes, économiste au sein du Hiring Lab, fait le point sur les dernières tendances observées en termes d’offres d’emploi sur Indeed.

Partout en Europe, le nombre d’offres d’emploi chute drastiquement depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus. C’est au Royaume-Uni que la chute est la plus forte avec une baisse de -33 % par rapport à l’année dernière. En France, l’écart est de -20%.

Graphique en courbes illustrant les offres d'emploi en France et la moyenne mobile 7 jours, 1er février = 100. Dernier point : 27 mars.

Le graphique en courbes illustre les offres d’emploi en France et la moyenne mobile 7 jours, 1er février = 100. Dernier point : 27 mars. L’axe vertical indique une échelle allant jusqu’à 130 en incréments de 10. Les courbes commencent à 100. L’axe horizontal indique les mois : janvier, février, mars. Trois courbes individuelles représentent les années : 2018, 2019, 2020. La source du graphique est Indeed.

La chute dans le secteur médical est moins importante que dans les autres secteurs, ce qui permet à la part du secteur médical dans le total des annonces de progresser. Sans surprise, l’hôtellerie, le tourisme, l’aérien, la culture et les loisirs sont fortement impactés. Quelques catégories d’emploi se maintiennent pour l’instant en hausse. Les médias et les télécoms affichent encore une augmentation en tendance par rapport à l’année dernière. Enfin, c’est chez les infirmiers, en première ligne dans la lutte contre la pandémie, que la tendance a le plus augmenté : +37,8 % par rapport à l’année dernière.

Retrouvez l’analyse complète Coronavirus et offres d’emploi en France : les données d’Indeed.fr sur le blog du Hiring Lab.